Baromètre de la santé des entreprises belges (situation au 31/12/2011)

Dans son étude, Eric Van den Broele (Senior Manager Research & Development, Graydon Belgium SA), observe en 2011 une forte augmentation du nombre d’entreprises présentant un ou plusieurs des treize clignotants sélectionnés par l’ Union des Juges Consulaires de Belgique (U.J.C.B.).

Ce phénomène révèle que malgré la reprise économique de 2010, de nombreuses entreprises sont restées en difficulté. Les niveaux de production d’avant la crise n’ont pas pu être atteints et les structures des coûts ont rarement été adaptées en fonction. Au second trimestre 2011, on observe déjà un net ralentissement des paiements dans B2B (voir à ce sujet les études trimestrielles publiées sur le site Graydon www.graydon.be). La crise bancaire du milieu de l’année 2011 a eu des effets très négatifs sur la confiance des entrepreneurs.


Après une approche relativement modérée de la part des autorités, en raison de la crise, des fonds de sécurité sociale et last but not least, des tribunaux, le ton a de nouveau été durci. Dans la population croissante d’entreprises avec des clignotants, on trouve systématiquement plus de cas où les chiffres financiers révèlent des problèmes structurels. C’était déjà le cas en 2010. La situation semble entraîner un plus grand nombre de faillites.


Le nombre de faillites a atteint un record absolu en 2011 et a augmenté proportionnellement plus vite que la croissance nette des entreprises. En tout cas, les chiffres des observations concernant la Loi sur la Continuité des Entreprises (LCE) montrent que bien des cas traités en chambre des faillites précédemment tombent à présent sous une procédure de réorganisation judiciaire. Trop d’entreprises dans cette procédure aboutissent finalement à une faillite.

Téléchargez l'étude de Eric Van den Broele (Senior Manager Research & Development, Graydon Belgium SA)